Société

JÉRÔME SALOMON VEUT PRÉPARER LA FRANCE À UNE « DEUXIÈME VAGUE »

2 Mins read

Le directeur général de la Santé veut « tirer les leçons » de la crise du coronavirus, et se préparer à une éventuelle « deuxième vague ».

Jérôme Salomon a été auditionné mardi par la commission d’enquête parlementaire à l’Assemblée nationale. Le directeur général de la Santé a défendu la stratégie mise en place par les autorités, ces derniers mois. Il a également dit vouloir « tirer toutes les leçons en toute humilité« , pour se préparer à une éventuelle « deuxième vague« .

Près de 30.000 décès en France

Avec 29.547 décès provoqués par le Covid-19, selon les derniers chiffres officiels, la France accuse le 5e bilan le plus lourd au monde.

Masques, tests, préparation du pays aux crises sanitaires : « le monde entier a été surpris par cette crise inédite, massive, brutale, mondiale« , a-t-il souligné. Mais selon lui, aucun pays ne peut « se targuer d’avoir été prêt et d’avoir parfaitement géré cette pandémie« .

Beaucoup de questions ont tourné autour des masques. Jérôme Salomon a retracé la chronologie des stocks stratégiques d’État, et a affirmé avoir « toujours suivi les recommandations internationales« , notamment de l’OMS, au sujet des masques pour le grand public.

Pour avoir assuré le 18 mars qu’il n’y avait « pas de sens à porter ce masque » dans la rue « pour les personnes non contaminées« , le directeur général de la Santé a été accusé par Jean-Christophe Lagarde (UDI) de « mensonge d’État« .

Poursuite des auditions

La commission entendra ce mercredi l’ancien patron de Santé publique France François Bourdillon et Geneviève Chêne, qui lui a succédé en novembre. Suivra, jeudi, Jean-François Delfraissy, le président du conseil scientifique, dont les avis ont incité le gouvernement à décréter le confinement puis guidé sa fin progressive.

Viendra ensuite le tour de deux anciens directeurs généraux, des scientifiques, dont le controversé professeur marseillais Didier Raoult, et des politiques, après le second tour des élections municipales, avec Agnès Buzyn, ex-ministre de la Santé, et plusieurs de ses prédécesseurs, rapporte l’AFP.

Installée pour six mois, cette commission entend « faire en sorte que notre pays soit mieux armé pour faire face à une crise sanitaire de cette ampleur » à l’avenir, selon sa présidente Brigitte Bourguignon.

Le Sénat a aussi prévu sa commission d’enquête, à la fin du mois. De son côté, le parquet de Paris a ouvert mardi une vaste enquête préliminaire, notamment pour homicides involontaires » ou « mise en danger de la vie d’autrui« .

Related posts
Société

RÉOUVERTURE PRÉVUE LE 15 JUILLET POUR DISNEYLAND PARIS

2 Mins read
La capacité d’accueil sera forcément limitée, et tous les visiteurs âgés de plus de 11 ans devront porter un masque. Disneyland Paris,…
Société

NOUVELLE ALLOCUTION PRÉSIDENTIELLE : QUE DEVRAIT DIRE EMMANUEL MACRON CE DIMANCHE ?

3 Mins read
Pour la quatrième fois depuis le début de la crise sanitaire liée à la Covid-19, Emmanuel Macron s’adressera aux Français ce dimanche…
Société

AÉRONAUTIQUE : LE GOUVERNEMENT DÉVOILE UN PLAN DE SOUTIEN DE 15 MILLIARDS D'EUROS

2 Mins read
Le gouvernement français a dévoilé mardi un vaste plan de soutien à la filière aéronautique, ravagée par la crise du coronavirus, représentant…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *